Atelier d'Écriture : "Confinement et printemps"

GEM Groupe d'entraide mutuelle - l'arbre à palabres

Conseil d'administration ATELIER D'ÉCRITURE

CONFINEMENT ET PRINTEMPS


Date: mar. 24 mars 2020 / Anthony M
Ça y est , il fait beau. Soleil de printemps je t'attendais. Mais malheureusement je suis coincé dans cette pyramide, je vois ta lumière par de petit trous. Avec la rage de vaincre, je déjoue les pièges et à une date que j'ignore, un jour je sortirais, j'irai me balader dans la forêt.
Date: ven. 27 mars 2020 / Philippe M.
Le printemps y'a pire... Alors autant rester à jardiner. J'regarderais pousser de mon hamac avec un bon bouquin. Pour ce qui est de la patience c'est le moment d'en avoir ! n'est ce pas ?! Et puis j'ai de quoi lire... A défaut de prendre notre mal en patience Prenons plutot notre bien en urgence. C'est ce qu'il se dit, pas vrai ? D'aucun peuvent prendre le confinement à faire de la confiture. Pour ma part j'ai choisi de rester optimiste. Et lézarder au soleil. Tant que ça dure ! Mon voisin, lui bricole. D'autres sont moins lotis. Une pensée pour eux.
FleursDate: sam. 28 mars 2020 / Anne-Marie C.
Le printemps, lui il se fiche bien de notre confinement : le soleil brille, les bourgeons des arbres explosent, les tulipes s'ouvrent le matin et se ferment gentiment le soir. A se demander même s'il n'est pas ravi que nous ayons déserté nos rues, vides de voitures, de camions, de trafic et de piétons bruyants, déserté nos parcs que nous salissons tout le temps de nos papiers gras. Les animaux sauvages, ceux que l'on ne peut pas commander et qui refusent de nousobéir ré-investissent nos rues, nos villes, osent enfin sortir de leur trou puisqu'on a cessé de les assourdir. L'air devient enfin respirable. Et puis, de toute façon nos arbres sont bien confinés dans nos jardins, en semblent t-ils plus malheureux, cessent-ils de fleurir, de nous donner des fruits, de nous égayer de leurs chants d'oiseaux ? Ceux de nos boulevards, tout mutilés par la taille comme des grands blessés de guerre peuvent même se mettre à rêver d'échapper à la taille cette année … Le printemps est là, oui bien là, le soleil réchauffe mon dos, une légère brise berce tendrement les narcisses, le violet des iris, aux pétales si fines et si fragiles, fait rougir les tulipes, le camélia sous la fenêtre commence à se faner et les lilas s'étirent pour attraper le dernier soleil dès 16h parce qu'ils voudraient bien être de la fête. Inutile de vous dire que c'est moi qui suis de la fête, avec un jardin aussi beau autour de ma maison. Il faut dire que nous y travaillons depuis 2O ans, chaque jour. On dirait qu'aujourd'hui, pour nous remercier, il vient nous offrir le plus beau cadeau que l'on puisse recevoir en période de confinement : un espace où s'aérer, où travailler à le bichonner, où se réjouir et se régaler les yeux, les papilles, les oreilles et tous les sens, de ses couleurs et de sa féerie dès le réveil jusqu'au coucher. Bien sûr il y a les papillons, la chatte qui leur court après, les premiers bourdons, les vers de terre du compost, on n'est jamais seuls dans un jardin, et tous ceux que je ne vois pas, qui ont encore peur des humains, on leur a fait tellement de tort depuis des siècles qu'ils se planquent, normal, non ? Il y a quelque jour, mon fils m'a dit « Et si nous les humains, nous étions les gros corona virus du cosmos ? ». Et si le printemps reprenait le dessus dans nos jardins, dans nos villes, dans nos coeurs, qu'on l'entende enfin parce que nous avons été contraints de nous arrêter ?"
Date: ven. 27 mars 2020 / Anthony M
L'ambiance est magique, les Oiseaux chantent et je joue de la trompette. Il y a un vent mystique qui souffle dans l'air qui fait "taratata cui-cui".
Date: sam. 28 mars 2020 / Philippe M.
Si tu as le blues à cause du contexte actuel dit toi que tu n'es pas seul(e) Reste la musique Etteind la télé prend une BD Essaye d'égayer tes journées Moi, c'est le sommeil à cause de douleurs au genou Pour toi, ça peut ètre l'isolement le manque de motivation que sais je ! Reste pas seul(e) Prend des nouvelles de tes proches Surtout ne déprime pas c'est la porte ouverte à l'angoisse, au stress Mais reste bien cloitré(e) les temps sont dangereux
Le chatDate: sam. 28 mars 2020 / Anthony M..
En cette période de confinement, il y a quelque chose de nouveau entre moi et ma maman. Elle m'appelle avec whats app ,sa me fait très plaisir, c'est une excellente idée car on peut se voir et je peux même lui montrer mon petit chat, elle qui me demandait toujours une photo de lui et de moi. Elle lui parle et il est content, je le sais car il cligne des yeux. Je l'adore.
Dimanche 29 Mars : Anthony M.
J'ai trouvé un bon moyen de garder le moral , j'écoute une musique que gem !! Sur ma platine je mets des galettes de reggae, une musique mondialement appréciée, qui m'a conquis. Résister, aimer, danser, voilà en trois mots l'histoire du reggae. Parce que tout comme un arbre apporte des fruits la musique m'aide à me sentir bien. Tout dans la vie à son but !!!
Lundi 30 Mars : Anne Marie C
"Je n'en crois pas ses yeux, et pourtant si, c'est vrai : de très légers flocons tombent délicatement, dans le plus grand des silences. Le cerisier qui déjà perd ses fleurs ? A peine réveillée, je ne peux croire ce que je vois. Le jardin déjà si fleuri se recouvre lentement de blanc : la neige tombe. Fin mars, le printemps installé, la tortue sortie de son trou, on ne l'attendait plus et c'est pourtant un miracle. Un miracle de beauté et de tendresse, de légèreté. Décidément, la nature depuis le confinement, s'en donne à coeur joie. Elle n'en fait qu'à sa tête, a retrouvé sa liberté et décidé de jouer les fofolles. Je me réjouis pour elle, pour moi qui aime tellement la neige et à qui elle manque tant depuis quelques hivers. J'aime accueillir ce qui arrive, ouvrir mes bras et mon coeur à celui ou celle derrière ma porte, ce n'est jamais un intrus. « Tu n'es pas un étranger ici ». Ce n'est pas le seul miracle ce matin, sur le cable, face à la maison, le couple de merles, si chanteurs ces temps derniers, s'est posé ; collés l'un à l'autre, silencieux, recroquevillés, ils se tiennent chaud comme deux amoureux. Aujourd'hui, le silence sera ouaté.
CoeurDate: Lundi 30 mars 2020 / Anthony M
Je me réveille à l'aurore et je dis dans mon coeur "vivement que le gem ouvre ses portes ".Mon coeur rasta à été fait au gem en sequins. Le vert comme promesse d'une autre vie meilleur en Afrique. Le jaune évoque la terre mère, et plus particulièrement à sa richesse et le rouge le sang versé par le passé. Il est merveilleusement beau.
chaT&MDate: Lundi 01 avril 2020 / Anthony M
Depuis le confinement, je vis H/24 chez mon petit chat Vaughn, il a l'habitude de me réveiller à 7 heures du matin et bien qu'il y ai eu le changement d'heure, il continue de me réveiller à 7 heures du matin. Si ce n’est pas un chat formidable Coeur !






Je me réveille à l'aurore et je dis dans mon coeur "vivement que le gem ouvre ses portes ".Mon coeur rasta à été fait au gem en sequins. Le vert comme promesse d'une autre vie meilleur en Afrique. Le jaune évoque la terre mère, et plus particulièrement à sa richesse et le rouge le sang versé par le passé. Il est merveilleusement beau. Fleurs
De Marion (coordinatrice de GEM Toulon et administratrice SUBSTRAT. SUBSTRAT est une association de salariés de GEM qui échangent et se réunissent 2 fois par an pour échanger sur leur pratique et partager expériences et bons tuyaux… Notre prochaine rencontre était programmée en Mai et nous l’avons décalée en Octobre).
En octobre, nous serons riches de cette nouvelle expérience.
Riches de nous être retrouvés nous-même.
Riches de nous être confrontés à nos peurs, à nos égos.
Riches d'avoir trouvé d'autres ressources pour nos adhérents.
Riches d'avoir communiqué avec le monde via certains réseaux.
Riches d'avoir été plus solidaires encore.
Riches d'avoir respiré un air plus pur et d'avoir entendu le chant des oiseaux.
Riches d'avoir accepté cette pause économique et cette course à l'avoir plus
En octobre, nous partagerons tous un nouveau regard.

BullesDate: Mercredi 03 avril 2020 / Anne Marie
Ce matin, par-dessus la haie, dans les rayons du soleil, de très légères bulles flottaient dans l'air. Pour en avoir le coeur net, j'ouvre ma fenêtre, ça brille, c'est irisé des couleurs de l'arc en ciel et au-dessous, j'entends une petite voix. C'est Robinson, mon petit voisin de quatre ans qui souffle ses bulles de savon depuis son jardin. Heureusement qu'il est là, c'est si bon d'entendre une voix d'enfant dans une rue désertée de tout habitant. Mais où sont-ils donc tous passés semble se demander la chatte, elle aussi toute désemparée dans ce silence qui dure et dure. Un rayon de soleil, des bulles qui danse dans la lumière et une voix d'enfant émerveillée, assez pour éclairer toute une journée.
Eylirane Date: Mardi 07 avril 2020 / Anne Marie
"Que ce petit visage me manque depuis 3 semaines ! Son sourire, ses mimiques aussi changeantes de seconde en seconde que les nuages au ciel, ce visage où s'inscrivent toutes les émotions, les étonnements, émerveillements, sa malice, son intelligence, son innocence et sa beauté. Elle se prénomme Elyrane, la fille de nos amis ivoiriens que nous ne pouvons plus voir depuis le confinement, chacun enfermé derrière les barrières de son intimité. Comment le vit-elle, elle sans jardin ? Elle, si pleine de vitalité et du besoin de bouger ? Pourquoi n'a t-elle pas droit elle aussi aux merveilles de ce jardin dont nous bénéficions ? Aux bulles de savon qui se coincent entre les branches des arbres et rivalisent de beauté avec les fleurs du cerisier ? Tu me manques Elyrane, j'aimerais te prendre dans mes bras, t'entendre m'appeler « Amarie », éclater de rire ou en sanglots comme l'arc en ciel. « C'est pour pas se contaminer » me dis-tu avec un ton déterminé au téléphone. Qu'as-tu fait pour mériter ça et quand en sortirons-nous ? Dans quel état ? Est-ce vraiment le monde d'avant que nous retrouverons ? Est-ce vraiment ce dont nous avons envie ? Tu as beau être encore bien petite, quelles questions et quels espoirs traversent tes rêves ?".
Date: mar. 21 avril 2020 / Annie
Le printemps ... Bonjour, bonjour c'est le printemps. La nature s'éveille, elle n'a plus sommeil. Enfin quand même, il était temps. Elle s'habille de toutes les merveilles. De coton et flocons roses et blancs de verdure, de fleurs de champs. Elle a mis ses plus beaux habits pour nous dire qu'elle est éternelle et nous invite à la poésie. Mon dieu, comme elle est belle !

Date: mer. 29 avril 2020 / Céline
Tableau Céline Tableau de Céline !











NVP Numérique Vision Production - Créer des rencontres, des partages de savoir pour que chacun puisse, selon ses moyens, avancer dans son propre projet.​ www.nvp.ovh​

GEM GROUPE D'ENTRAIDE MUTUELLE
L'ARBRE À PALABRES